12.Accueil en français

photoJim

Pourquoi abandonner la chasse aux directeurs de théâtre pour faire produire ces 3 pièces ? Pourquoi, maintenant, les offrir gratuitement ? (*)

La réponse à la première question est facile : «Je suis trop âgé (né en 1933) pour avoir encore l’énergie (sans parler du temps!) de poursuivre cette chasse. Voir plus bas et à la page «Et aussi». Notez aussi, SVP, que j’ai ajouté une ébauche (= stub, en anglais) à ce blog.

La réponse à la seconde question est moins évidente ! À la façon de Don Quichotte je dois encore rêver d’apporter ma contribution (même sans beaucoup d’espoir) pour la cause du pacifisme.

En fait il y a une troisième question pour laquelle je n’avais pas trouvé les mots. Bref, en voici la réponse : «Marjorie, ma femme, pense que je n’ai pas de talent pour le théâtre et que mes personnages sonnent faux. Donc (si elle a raison) ma dernière carte est l’espoir que des gens de préférence du “théâtre-engagé” (plus doués et plus jeunes, mais aussi chimériques que moi) puissent avoir plus de chance que moi de transmettre ma contribution pour la cause du pacifisme.

Finalement, si vous utilisez une ou plus de ces trois pièces (au théâtre ou avec d’autres médias) je renonce à mes droits (© 2014, Jacques de Saint-Ferjeux) à condition que vous ajoutiez à votre générique la mention que l’original de la pièce se trouve dans mon blogue https://retouraudebutheatre.wordpress.com”.

Mon nom de famille est «Pollet de Saint-Ferjeux» et pour diverses raisons (que j’expliquerai si nécessaire) certains ouvrages comme «Captain Martin», non publié, sont déposés sous «© Pollet». Voir les catalogues de la Bibliothèque nationale d’Australie ( http://www.nla.gov.au ) et de la Bibliothèque de l’état de Victoria ( http://www.slv.vic.gov.au ).

(*) Ce blog est bilingue et donc, S.V.P. N’UTILISEZ PAS DE TRADUCTION-MACHINE pour éviter un galimatias inutilisable. En cliquant les boutons appropriés vous obtiendrez les traductions en français. Les trois pièces ne sont pas traduites.

Remerciements :

Laissez-moi vous exprimer ma gratitude envers mes collègues de «Melbourne PC Users Group», en Australie, qui m’ont beaucoup aidé à créer ce blog bilingue.

Je remercie tout particulièrement :

Mohan GUPTA, spécialiste de Linux et du blogging.

Sonny GERHARDT, «technicien bénévole» qui m’a si souvent sorti d’embarras.

Peter HORSLEY, ancient organisateur du Groupe d’intérêt spécialisé de Microsoft-Windows.

Bob TRAYNOR, qui  a réparé mes ordinateurs et leur réseau bien des fois.

Roger PLANT, spécialiste de la quincaillerie et programmeur.

Phil LEW, organisateur du Groupe d’intérêt spécialisé des réseaux.

James COX, l’organisateur du groupe d’intérêt spécialisé de Linux au Quartier Général de MelbPC, a enfin trouvé la solution (bien au-delà de mes connaissances) pour ranimer mes dossiers de Wordstar des années 70. Merci James, et mes plus sincères félicitations!

Je tiens aussi à exprimer ma gratitude à mon club de Melbourne, le RACV-Club, où je suis un cours de blogging par correspondence: Sarah-Jane Martin,qui enseigne ce cours d’enseignement à distance m’a également donné beaucoup d’aide individuelle pour ce blog.

En dernier lieu je remercie ma femme, Marjorie de Saint-Ferjeux (ancienne professeur d’anglais et de littérature anglaise), pour son aide et ses conseils. Marjorie a mis au point mon “Pacifism Manifesto” (l’original, en anglais) et, malheureusement, ma traduction (Le Manifeste du pacifisme) n’est pas aussi ramassée que l’original.

Je fais aussi partie du « LUV » (Linux Users of Victoria). Laissez-moi vous exprimer ma gratitude envers mes collègues de «LUV», en particulier Daniel Jitnah, Glenn McIntosh, Andrew Pam, and Lev Lafayette qui m’aident beaucoup à utiliser Linux pour gérer le blog.

Pourquoi un Retour au début [Back to square one] ? 

Mon but est simple. Je n’ai pas réussi à faire mettre en scène les trois pièces inclues dans ce blog par aucun théâtre établi (subventionné ou non); donc ce blog les offre gratis (sous réserve de mentionner mon droit d’auteur, voir plus haut). À l’âge de quatre-vingts ans il ne me reste plus d’autre choix pour trouver une audience. Je considère cela comme un bienfait caché parce que je crois que, dans notre siècle «politiquement correct» il n’y a plus que le théâtre de la rébellion qui puisse encore forcer les gens à penser. J’aurais aimé appeler ce blog «théâtre du pacifisme» mais, hélas ce nom était déjà pris.

Le théâtre de la rébellion dont j’ai trouvé les blogs sur la toile (en français ou en anglais) est peuplé de gens qui croient encore qu’ils peuvent changer le monde. Ils sont de bonne foi et, donc, j’espère qu’ils ne tenteront pas de me dérober mon copyright. Tant q’ils le mentionnent je les autorise à adapter ces trois pièces autant que nécessité par les limites de leurs ressources matérielles et humaines. J’espère aussi que, par courtoisie, ils m’informeront de ces changements par l’intermédiaire de ce blog.

Je me rends compte que mon pacifisme est peu combatif et qu’il est chimérique de vouloir le propager par le théâtre. Si vous me trouvez trop peu réaliste, puis-je suggérer que vous visitiez d’autres sites plus militants en utilisant les moteurs de recherche de la toile.

Mon seul but (pour le blog comme pour les pièces) est d’aider à répandre la notion que, quelque puissent être les raison pour aller en guerre, la GUERRE est toujours un choix idiot, maintenant encore plus qu’avant. Je crois que Clausewitz (1780-1831) a écrit une ânerie dans son «Vom Kriege» ( «De la guerre», publié en 1832) quand il a essayé de nous faire croire que la guerre n’est que la continuation de la politique par d’autres moyens.

S’il arrive un jour que toutes les grandes puissances comprennent que la guerre est une ânerie, le monde aura changé ! La guerre existera encore, bien sûr, mais les chances d’une guerre mondiale auront beaucoup diminué.

Pourquoi ce nom de blog [retouraudebutheatre] ?

Parce que ce nom franglais, que j’ai inventé, n’était pas encore un nom de BLOG. Les anglophones peuvent facilement deviner son sens.

Pourquoi «retour au début» ?

Pour moi parce que ma dernière chance d’atteindre une audience est d’offrir ces pièces gratuitement. Pour les gens du théâtre (et de préférence du théâtre de la rébellion qui peut encore nous faire penser) et pour leur audience parce qu’il faut retourner à l’observation de départ que la GUERRE est toujours un choix idiot.

À mon avis la civilisation occidentale porte, elle aussi, une grande part de responsabilité sur l’inflexibilité actuelle des relations internationales que les Américains ont eu la naïveté d’appeler «la guerre contre la terreur» (*). Avant de développer mon raisonnement, laissez-moi dire aussi que, à mon avis, les Américains n’ont pas plus de chance de gagner leur-dite «guerre» que Napoléon n’en avait de battre les guérilleros espagnols. Vraisemblablement, et même en dépit des drones, les Américains finiront par être éjectés du Moyen-Orient, tout comme les Russes l’ont été en Afghanistan en 1989, et comme l’avaient été les Français en Indochine en 1954 puis en Algérie en 1962, et enfin (comble d’ironie!) comme eux-mêmes l’ont déjà été au Vietnam en 1975. Que la mémoire humaine est courte !

[ (*) À la naissance de ce blog (11/6/2012) j’avais eu le plaisir de remarquer que ni la France (ma patrie de naissance) ni l’Australie (ma patrie d’émigré) n’avaient accepté cela. Hélas, deux ans plus tard, la France et l’Australie sont maintenant les alliées serviles des États-Unis dans leur «guerre contre la terreur» au Moyen-Orient. ]

Bref, et toujours à mon avis, ce sont les cinq (**) erreurs fondamentales suivantes (commises par les Occidentaux) qui rendent négligeables les chances de paix dans le monde en ce moment.
– 1. Erreur de penser à l’avenir comme s’il «préexistait» et de l’imaginer comme une mondialisation des valeurs occidentales.
– 2. Erreur de  croire que la forme de gouvernement (qui se dit «démocratique») du monde occidental est toujours supérieure à toute autre. En réalité son avantage est démontrable (et encore! pensez aux révolutions!) seulement si, en cas de crise, le changement du pouvoir s’effectue sans violence.
– 3. Erreur de vouloir exporter ladite «démocratie» dans le monde.
– 4. Erreur de croire encore au bien-fondé d’un gouvernement mondial. Essayez vous-mêmes d’imaginer ce que serait devenu l’invasion de l’Iraq si l’ONU avait été un «vrai» gouvernement mondial, c’est-à-dire capable de mettre en œuvre son monopole de l’utilisation légitime de la force. Il coule de source que cela est impossible à imaginer puisque (i) le VETO américain aurait joué et (ii) personne ne pourrait désarmer l’hégémonie américaine sans une autre guerre mondiale. Espérons que la Chine aura le bon sens de ne jamais en arriver à une guerre mondiale ! Espérons aussi que l’ONU gardera toujours sa frilosité contre les interventions musclées !
– 5. Erreur de s’imaginer qu’il est possible de «civiliser» par la conquête militaire ou économique. Quand j’allais à l’école, en France entre 1938 et 1951, dans nos cours d’histoire on nous apprenait encore les âneries d’Ernest Lavisse (1842-1922), que la Gaule (la future France) avait été «civilisée» par l’empire Romain. Cela voulait-il dire que, par exemple, la Suède que Rome n’avait jamais envahie était moins civilisée que nous ?

[ (**) À cause de la nouvelle explosion de violence au Moyen-Orient en 2014, il me semble qu’il faudrait ajouter une sixième erreur fondamentale, celle que font les Américains et leur servile coalition en ce moment : ils oublient tous qu’il n’est pas possible d’écraser dans le sang un soulèvement religieux sans souffrances indescriptibles et sans haine durable. ]

Je crois que le théâtre est la façon la plus pacifique de recommander le pacifisme sans perdre son message dans les mots creux de la politique.

2 Responses to 12.Accueil en français

  1. what you provide is very good, i like it so much, thank you, the article you wrote is perfect! lista de email lista de email lista de email lista de email lista de email

    • jhpsfoz says:

      Thank you for your very kind comment. As the Blog is still under construction, I haven’t started any targeted advertising of it with the FRINGE THEATRE in English or French. If you know any Brasilian communities that might be interested in my plays, please give me their E-mail addresses (or URLs) and I shall contact them when the Blog is completed. Thanks again,
      Jacques de Saint-Ferjeux

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s